GeCol:Gestionnaire de collection biologique  Plateforme floristique du TRIDOM Logo IRD
  •         
  • Connexion
  • Contactez-nous
  • Diffuser/Télécharger
accueil







Contexte: Le bassin du Congo abrite le plus grand bloc de forêts denses humides d’Afrique tropicale. C’est un réservoir de biodiversité et un puits de carbone. Dans le cadre des recherches pluridisciplinaires du projet PPR FTH-AC, il est apparu évident que la connaissance de la flore est nécessaire pour les chercheurs qui doivent intervenir sur le terrain (anthropologues, botanistes, entomologistes, écologues, paléo environnementalistes, bioinformaticiens, …).

Justificatif : Des travaux de recherche ont permis de produire des données floristiques sur le Cameroun, le Congo et le Gabon et en particulier sur les aires protégées du bassin du Congo. Ces données sont dispersées dans les bases de données appartenant aux Herbiers nationaux des différents pays et à leurs partenaires (Nationaal Herbarium Nederlands [WAG], Université Libre de Bruxelles [BRLU]), ou dans les documents parfois peu diffusés. Il s’agit de mutualiser ces données sur une plateforme floristique à partir des échantillons disponibles dans les Herbiers de la sous-région. Cette plateforme offre plusieurs fonctionnalités dont la production de check-listes et des outils de gestion et de recherche cartographique.

Aire couverte par la plateforme floristique du TRIDOM
Le complexe transfrontalier TRInational Dja-Odzala-Minkébé (TRIDOM) comprend 8 parcs nationaux :

  • Cameroun: Dja, Boumba-Bek, Nki, Mengame et Kom
  • Congo : Odzala
  • Gabon : Minkébé et Mwagne

Le parc national de Lobéké (Cameroun, Trinational de la Sangha TNS) et la réserve de Makokou (Gabon) ont aussi été pris en compte pour leur intérêt dans le cadre du projet.

Végétation dans l'aire de la plateforme de taxonomie
La végétation de l'aire de la plateforme floristique est en grande partie constituée de forêts congolaises denses humides sempervirentes souvent marécageuses, et de forêts semi-caducifoliées dont les espèces parfois s'interpénètrent, formant ainsi des forêts mixtes denses humides sempervirentes et semi-caducifoliées.

Noms vernaculaires
Bibliographie : Onana J.-M. & Mezili P. (en préparation) - Recueil des noms des plantes en langues ethniques des peuples de culture de la forêt du Cameroun. Flore du Cameroun
Contacter Jean-Michel Onana pour accèder aux données.

Contacts:

  • (IRAD/Herbier National du Cameroun [YA]),
  • (CENAREST/Herbier National du Gabon [LBV]),
  • (Centre d'Etude sur les Ressources Végétales/Herbier National du Congo [IEC])

Bonne visite !



Veuillez patienter...

Chargement