FA 4.2 - Impact du désenclavement sur les ressources forestières

Coordinateurs:

Justificatif /Enjeux:

Le désenclavement de la zone du TRIDOM suite à l’exploitation minière industrielle va conduire à un afflux massif de populations allochtones, employés et migrants spontanés. En plus de l’impact direct de l’exploitation minière sur la forêt, l’augmentation de la population va induire une croissance de la pression sur la forêt (conversion accrue de forêts en terres agricoles) et sur les ressources forestières (augmentation du braconnage, exploitation non durable des produits forestiers à forte valeur marchande).

Etat de l'art:

Cartes de couvert forestier, évaluations des ressources par le WWF et CamIron.

Objectifs:

Proposer un zonage des activités et des modes de gestion durables des ressources.

Démarches/méthodes:

Suivi de l’évolution du couvert forestier par télédétection, études ethno-écologiques, Indices Kilométriques d’Abondance de la faune sauvage, étude de la mise en place d’un système de Paiement pour Service Environnemental,

Sites, instruments:

Série de transects perpendiculaires aux grands axes de pénétration.

Résultats attendus:

Mise en place d’un plan de zonage des activités, réduction des prélèvements sur la faune sauvage et implication des populations locales dans la gestion des espaces protégés de la zone.

Références fiche:

BAHUCHET S., 2001, Les systèmes de production des peuples forestiers. In S. Bahuchet Ed., Les peuples des forêts  tropicales aujourd’hui. Volume II- Une approche thématique, Avenir des Peuples des Forêts Tropicales, Bruxelles, 43-65.

CARRIERE S., 1999, “Les orphelins de la forêt”. Influence de l’agriculture itinérante sur brûlis des Ntumu et des pratiques agricoles associées sur la dynamique forestière du sud Cameroun, Thèse de Doctorat, Université des Sciences et Techniques du Languedoc, Montpellier, 448 p.

DALLIERE C. et DOUNIAS E, 2000, Agroforêts caféières et cacaoyères des Tikar (Cameroun central) - structures, dynamiques et alternatives de Développement. in R. Nasi, I. Amsallem, and S. Drouineau Eds., La gestion des forêts denses humides africaines aujourd’hui, CIRAD Forêt-CIFOR-IUFRO, CD Rom, Montpellier.

DKAMELA G.P., 2010. Les institutions communautaires de gestion des produits forestiers non-ligneux dans les villages périohériques de la réserve de biosphère du Dja. Rapport à apparaître dans la Série ‘Tropenbos-Cameroon Documents’

DOUNIAS E., 1993, Dynamique et gestion différentielles du système de production à dominante agricole des Mvae du sud,Cameroun forestier, Thèse de Doctorat, Université des Sciences et Techniques du Languedoc, Montpellier, 2 volumes,  644 p.

DOUNIAS E., 1999, Le paradoxe de la route en Afrique forestière. in Collectif APFT, La route en forêt tropicale : porte ouverte sur l’avenir ?, Avenir des Peuples des Forêts Tropicales, Bruxelles, Working Paper 6, 27-35.

DOUNIAS E. et HLADIK C.-M., 1996, Agroforêts mvae et yasa du Cameroun littoral : fonctions et structures. in C.M.

Hladik, A. Hladik, H. Pagezy, O.F. Linares, G.J.A. Koppert et A. Froment Eds., L’alimentation en forêt tropicale : interactions bioculturelles et applications au développement, Unesco, Paris , 1103-1126.

GRENAND P. et JOIRIS D.V., 2001, Usages de l’espace et enjeux territoriaux en forêt tropicale. in S. Bahuchet Ed., Les peuples des forêts tropicales aujourd’hui. Volume II- Une approche thématique, Avenir des Peuples des Forêts  Tropicales, Bruxelles , pp. 106-134.

PASCAL B., 2008. Rapport Inventaire des Ressources Forestière de Mbalam. REC, rapport soumis à CAMIRON.