Communiqué de presse

Libreville, 06 novembre 2012- Libreville abrite le 07 novembre 2012, la cérémonie de signature de l’Accord de partenariat instituant le Consortium pour la Recherche, l’Innovation et la Formation en Afrique Centrale (CRIFDAC) entre la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) et l’Agence Inter Etablissements de recherche pour le développement (AIRD), représentée par deux de ses membres fondateurs très impliqués en Afrique Centrale (IRD et CIRAD).
Le but poursuivi par les parties est d’instaurer un cadre de partenariat ouvert en matière de science, technologie et l’innovation, entre autres, dans les domaines suivants : la surveillance et la protection des forêts en Afrique centrale,  l’agriculture et l’agroforesterie, la santé publique et la lutte contre les maladies émergentes,  l’industrie, l’énergie et les transports, les sciences économiques et sociales, l’éducation et la formation.
En effet, dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions du Traité portant création de la CEEAC en Avril 1983 à Libreville dans le domaine de la coopération en matière de la science et de la technologie, le Secrétariat Général s’est doté depuis janvier 2012, d’un Département d’Intégration Socioculturelle (DISC) en charge, entre autres, de la science.
L’un des objectifs du DISC est de promouvoir et développer la science, la technologie et l’innovation au service du développement technologique des Etats membres. Dans cette optique, le DISC s’emploie à nouer des partenariats avec des institutions internationales à vocation scientifique.
C’est dans ce cadre que s’inscrit la cérémonie de signature de cet Accord de partenariat. La CEEAC : Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale, créée en avril 1983 à Libreville se fixe pour mission  fondamentale de promouvoir et de renforcer la coopération harmonieuse et le développement  dynamique, équilibré et autoentretenu dans tous les domaines de l’activité économique et sociale. Pour accélérer l’intégration régionale et contribuer au développement de ses Etats membres, la CEEAC a adopté une vision stratégique à l’horizon 2025 autour de  trois axes prioritaires à savoir : paix, sécurité et stabilité ;Infrastructures. www.ceeac-eccas.org L’AIRD a pour mission de mobiliser les établissements de recherche et d’enseignement supérieurs français impliqués dans des questions scientifiques liées au développement. Ces membres fondateurs sont : le CNRS, l’Institut Pasteur, la Conférence des Présidents d’Universités, l’INSERM, le CIRAD et l’IRD. www.AIRD.FR L’IRD : L’Institut de recherche pour le développement est un établissement public français à caractère scientifique et technologique. De façon pluridisciplinaire, l’IRD travaille en Afrique centrale dans les domaines suivants : écosystèmes, biodiversité et ressources naturelles ; maladies émergentes et infectieuses ; changements climatiques et aléas naturels ; ressources en eau et accès à l’eau. www.ird.fr CIRAD : le Centre International de recherches agronomiques pour le développement. En Afrique centrale, le CIRAD participe activement au renforcement des capacités de recherche et de réflexion scientifique. Gérer durablement les ressources naturelles des savanes sèches et des zones forestières est un enjeu important pour la lutte contre la pauvreté et une priorité des politiques de cette région. 
 
 
Contact presse :
Placide IBOUANGA-NDINGA : 07 31 26 30 : ndingaplacide@yahoo.fr Joseph FUMTIM : 07 71 67 49 : joseph.fumtim@ird.fr